Les arcanes du chaos

de Maxime Chattam

Quatrième de couverture


Célibataire parisienne sans histoire, Yael est loin de se douter qu'il existe des secrets qui mettent en danger ceux qui les découvrent. Le jour où des ombres apparaissent dans ses miroirs pour lui parler codes secrets et sectes millénaires, elle se croit folle ou possédée. Projetée dans un jeu de piste infernal, pourchassée par des tueurs, Yael se retrouve au cœur d'une lutte ancestrale. Des catacombes de Paris aux gorges hantées de Savoie, jusqu'au New York des milliardaires, la vérité ne doit pas survivre. Qui n'a jamais rêvé de tout savoir sur l'assassinat de JFK ? Sur le 11 septembre ? Et si l'histoire n'était que manipulation ? Quand le diable s'en mêle, la terreur ne fait que commencer...

Le sentiment d'Aristide


Ésotérisme, sociétés secrètes, symboles et coïncidences historiques... tels sont les thèmes de ce premier tome du Cycle de l'Homme. On notera au passage qu'on parle de cycle, mais les deux volumes suivants n'ont pas grand chose à voir avec celui-ci, si ce n'est par leur thème justement. Ce ne sont ni la même histoire, ni les mêmes personnages, et tous peuvent être lus indépendamment et dans le désordre.

Bref, revenons-en à nos moutons ! La force de Chattam dans ce roman, c'est de présenter les choses comme si elles étaient étayées par de réels faits historiques, comme si, en surfant un peu sur le net, on allait très vite s’apercevoir que tout se recoupe, et qu'on est bien aveugle de ce qui nous entoure au quotidien. Alors certes, l'auteur a fait des recherches puis romancé le tout, mais l'intrigue est si bien construite que par moments, on se demande, quand même... On deviendrait presque parano, et que ceux qui n'ont pas pianoté sur Google après avoir refermé le bouquin jettent la première pierre !

Quant à la fin... j'étais loin de m'attendre à ça ! Cela étant, un petit bémol quand même. Habituée aux thrillers de l'auteur, à ses descriptions de scènes de crimes tellement crues qu'on en tressaille souvent en grimaçant, je n'ai pas retrouvé cette sensation dans ce roman. Pas de terreur donc, mais de la curiosité pour une intrigue parfaitement bien ficelée.

Pour plus d'informations


Nombre de pages : 458
Cycle : Le cycle de l'homme, tome 1
Éditeur : Albin Michel
Date de parution : Avril 2006
Souvenirs de voyage : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

up