Le passage

de Justin Cronin

Quatrième de couverture


Années 2010. Dans le Tennessee, Amy, une enfant abandonnée de six ans est recueillie dans un couvent... Dans la jungle bolivienne, l'armée américaine recherche les membres d'une expédition atteints d'un mystérieux virus... Au Texas, deux agents du FBI persuadent un condamné à mort de contribuer à une expérience scientifique gouvernementale. Lui et les autres condamnés à la peine capitale participant au projet mutent et développent une force physique extraordinaire. Les deux agents du FBI sont alors chargés d'enlever une enfant, Amy. Peu après que le virus a été inoculé à cette dernière, les mutants attaquent le centre de recherches...

Le sentiment d'Aristide


Bien qu’il m’ait fait penser à nombre d’autres livres post-apocalyptiques, ou peut-être justement à cause de ça, je suis tombée sous le charme de ce roman. Il fait certes 1265 pages en poche, mais je l’ai littéralement dévoré ! Une histoire de fin du monde qui nous embarque à un rythme effréné, et nous fait passer par tout un panel d’émotions.

Dans la première partie, on suit Amy, une petite fille de six ans sur laquelle on mène une expérience militaro-scientifique, qui bien évidemment va mal tourner. Elle n’est pas la seule, douze condamnés à mort subissent le même sort qu’elle. Ils deviennent tous des mutants vampires assoiffés de sang qui contaminent leurs victimes. Après un bond dans le temps d’une centaine d’années, on retrouve Amy alors qu’elle rejoint une petite communauté de survivants. Mais que sèmera-t-elle derrière elle ? Le chaos ou l’espoir ?

Un roman passionnant ! L’auteur est doté d’une écriture fluide, aux termes précis, et il aborde des thèmes universels comme la maladie, la peur, les questions d’éthique ou encore les difficultés de la vie en communauté. Il nous propose également quelques beaux portraits de personnages, échantillons divers et variés de tout ce que l’on peut s’attendre à trouver dans pareilles circonstances.

Ne vous laissez pas rebuter par le nombre de pages, elles se lisent toutes seules ! Justin Cronin est un véritable alchimiste, et la magie fonctionne dès les premiers mots. Lisez le !

Pour plus d'informations


Nombre de pages : 1265
Cycle : Le Passage, tome 1
Éditeur : Editions Pocket
Année de parution : 2013
Souvenirs de voyage : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

2 commentaires:

Circé a dit…

Tu me donnes très envie de découvrir ce livre mais c'est vrai que le nombre de pages est impressionnant !

Aristide Pilgrim a dit…

N'hésite pas à te lancer, ça se lit très vite, tout compte fait ! Merci de ton commentaire, Gaby ! :-)

Enregistrer un commentaire


up